Laboratoire Génie Civil et géo-Environnement Lille Nord de France

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Agrandir le texte
  • Taille par défaut
  • Rapetisser le texte

Géo-Environnement

Description

L’axe géo-Environnement s’intéresse aux perturbations engendrées par les activités humaines liées à l’exploitation des ressources naturelles (matériaux, sols, nappes), à l’agriculture, aux industries passées et actuelles, à l’urbanisation et aux transports.

Dans ce contexte, sont étudiés les sols et les sédiments qui présentent, à des degrés divers, des modifications physiques, chimiques et biologiques. La démarche intègre les effets de la fragmentation des paysages et des changements globaux et plus spécifiquement ceux en lien avec les changements climatiques. Cela implique le diagnostic et l’évaluation de l’état des écosystèmes, la définition de nouveaux indicateurs, la gestion de la biodiversité, l’ingénierie écologique.

La finalité des recherches menées au sein du LGCgE est d’améliorer les connaissances, de contribuer à l’amélioration de la fonctionnalité des sols dégradés et à la réduction des dangers environnementaux et sanitaires mais aussi, de répondre à de nouvelles attentes sociales et économiques dans des milieux variés urbains, agricoles ou forestiers.

La problématique nécessite une approche multi-échelle, du moléculaire au paysage et s’appuie sur des expérimentations en microcosmes, mésocosmes et sites ateliers.

Les champs de compétences de l'axe géo-environnement sont variés et complémentaires :

  • analyse des sols et des sédiments,
  • caractérisation taxonomique et fonctionnelle des communautés faunistiques du sol (méso et macrofaune),
  • détermination des traits fonctionnels,
  • mesure des activités biologiques dans les sols et de biomarqueurs de toxicité (macrofaune et végétaux),
  • imprégnation par les éléments métalliques de la végétation (naturelle et cultivée) et de la pédofaune,
  • exposition des populations en lien avec l’ingestion de particules de sols contaminés et l’inhalation.

 

  

Membres

  

Publications

  • Girault, F., Perrier, F., Poitou, C., Isambert, A., Theveniaut, H., Laperche, V. et al. (2016). Effective radium concentration in topsoils contaminated by lead and zinc smelters. SCIENCE OF THE TOTAL ENVIRONMENT, 566, 865-876. [Détails] 
  • Waterlot, C., Pruvot, C., Bidar, G., Fritsch, C., Vaufleury, A. D., Scheifler, R. et al. (2016). Prediction of Extractable Cd, Pb and Zn in Contaminated Woody Habitat Soils Using a Change Point Detection Method. PEDOSPHERE, 26(3), 282-298. [Détails] 
  • Nsanganwimana, F., Waterlot, C., Louvel, B., Pourrut, B. & Douay, F. (2016). Metal, nutrient and biomass accumulation during the growing cycle of Miscanthus established on metal-contaminated soils. JOURNAL OF PLANT NUTRITION AND SOIL SCIENCE, 179(2), 257-269. [Détails] 
  • Bidar, G., Waterlot, C., Verdin, A., Proix, N., Courcot, D., Detriche, S. et al. (2016). Sustainability of an in situ aided phytostabilisation on highly contaminated soils using fly ashes: Effects on the vertical distribution of physicochemical parameters and trace elements. JOURNAL OF ENVIRONMENTAL MANAGEMENT, 171, 204-216. [Détails] 
  • Saba, M., Iaaly, A., Carlier, E. & Georges, N. (2016). Assessing Water Quality Using GIS: The case of Northern Lebanon Miocne Aquifer. International Journal of Environmental, Chemical, Ecological, Geological and Geophysical Engineering, 10, 128-136. [Détails] 
  

Projets

  

Thèses

Université d'Artois

Vous êtes ici : Thèses en cours